Généalogie – Qu’est ce que la généalogie ?

Qu’est-ce que la Généalogie ?

La généalogie est une activité pratiquée comme un loisir par une personne pour connaître ses ancêtres, savoir d’où ils venaient mais aussi connaître leur contexte de vie tel que leur métier. Elle a donc pour but essentiel la recherche de la parenté et de la filiation des personnes. Historiquement elle était utilisée par les gens aisés pour établir la noblesse de sang d’un individu.

Partant de motivations variées, une recherche généalogique peut être réalisée par un généalogiste professionnel ou à titre personnel pour identifier des ancêtres sur plusieurs générations et établir l’histoire d’une famille en se basant sur divers types d’archives mais aussi des entretiens oraux ou encore la génétique.

Ainsi vous allez :

  • retrouver vos ancêtres ayant vécu sous Henri IV ou sous Louis XIV ;
  • savoir où ils vivaient ;
  • qui ils étaient ;
  • que faisaient-ils ;
  • où se trouve le berceau de votre famille ;
  • retrouver des cousins que vous aviez perdus de vue ou dont vous n’aviez pas connaissance

genealogieregistreBien souvent, cela se transforme en une belle aventure qui devient très vite passionnante. On pourrait la comparer à une enquête policière qui va vous faire découvrir le quotidien d’il y a un, deux, voire trois siècles.

Classiquement la généalogie est une activité pratiquée comme un loisir par une personne pour connaître ses ancêtres, savoir d’où ils venaient mais aussi connaître leur contexte de vie tel que leur métier, qui a pu changer plusieurs fois au cours de la vie, ou leur carrière militaire. Cela suppose de se baser sur des témoignages oraux des personnes âgées de la famille mais surtout sur des documents concrets qu’on qualifie de documents généalogiques.

Jusqu’où peut-on remonter ?

Généralement il est possible de remonter jusque dans les années 1600. Au-delà, c’est très difficile voire impossible, seuls les personnes pouvant se rattacher à une branche de la noblesse réussissent à remonter quelques siècles supplémentaires. Au sein de notre club, certaines personnes  on réussies à remonter jusqu’à l’an 200 !

Toutefois cette limite des années 1600 est très relative et dépend de nombreux paramètres, comme le lieu de résidence des ancêtres, leur statut social, la qualité de conservation des archives, leur lisibilité et, par-dessus tout, de l’existence de registres où les différents moments de la vie ont été consignés (naissances/baptêmes, mariage et décès). D’une commune à une autre, d’un département à un autre et d’une région à une autre, les archives varient énormément. Il faut attendre les années 1700 pour commencer à trouver une certaine cohérence dans la tenue des registres. Il faut également ajouter les impondérables comme les incendies, la révolution, les guerres qui ont provoqués une disparition de nombreux écrits dont beaucoup de registres.

Comment rechercher ?

Aujourd’hui, les recherches se font essentiellement à partir de l’Internet.

Les recherches se font notamment :arbregenealogique

  • dans les archives numérisées mises en ligne par les Départements. Certains Départements ont totalement mis en ligne leurs archives ; d’autres, dont le Finistère, en sont bien loin encore ! ;
  • dans les bases de données créées et mise à disposition, gracieusement ou non, par les associations de généalogie ;
  • sur les sites Internet qui ont fait de la généalogie leur spécificité ;
  • en dernier ressort, il faut se rendre dans les mairies concernées et rechercher dans les registres qui ont été conservés.

Eléments nécessaires pour commencer sa généalogie

Pour commencer sa généalogie, il est nécessaire de disposer des renseignements élémentaires sur ses parents et, si possible, ses grands-parents à savoir pour chacun d’eux :

  • Date et lieu de naissance
  • Date et lieu de mariage
  • Date et lieu de décès

Exploitation des données trouvées

Tous les éléments trouvés peuvent être consignés dans un cahier ou enregistrés informatiquement. Aujourd’hui de nombreux logiciels existent de même que la saisie en ligne des données.

La mise en ligne de ses données, outre l’enregistrement, l’organisation logique et la constitution de son arbre généalogique, permet, si on l’autorise, la consultation des données trouvées par tout autre généalogiste qui viendrait à rechercher des ancêtres communs dans votre lignée.

Share